La grande imposture

La grande imposture

 

Ce texte devait être partagé il ya quelques années, mais par manque de courage littéraire, il a été oublié avec d’autres écrits dans un dossier classé « documents urgents en attente». Depuis quelque temps, mon ami et maitre Hassane m’a permis de dépoussiérer mes documents.

En 2012, Neil Armstrong le premier homme à avoir marché sur la lune est mort. Par un bizarre alignement des astres, La même année, un autre Armstrong est tombé : Lance Armstrong le cycliste, est dépossédé de tous ses titres, sept fois d’affilée champion de France (1999-2005), médaille de bronze aux JO de Sydney (2000) et fait découvrir, encore une nouvelle fois, au monde l’escroquerie américaine.

Les deux Armstrong ne se connaissent pas, ou du moins ne sont pas de la même famille, mais les deux américains ont berné le monde entier et ont délibérément menti.

Si le deuxième, après treize  années de beaux mensonges, a fini par craquer et s’est vu obligé d’avouer sous la pression des médias, l’ utilisation systématique et massive des anabolisants et autres produits dopants interdits par le comité international olympique ; le premier , beaucoup plus tenace et chevronné, est décédé à l’âge de 82 ans sans avoir eu le courage ou l’occasion de dire la vérité et a su bien protéger durant 44 ans la belle imposture : avoir marché sur la surface de la lune un jour d’été de l’année 1969 lors de la mission Apollo 11.

 Et comment aurait-t- il pu raconter autre que la version américaine officielle puisqu’il s’agissait de tremper les téléspectateurs du monde entier et surtout des ennemis soviétiques de l’époque pour les dissuader de continuer la course  à la conquête de l’espace.

 Les USA, un état sanguinaire, dont l’histoire a été bâtie sur l’extermination des habitants autochtones, et la pérennisation  assurée par le mensonge, les guerres et l’industrie de la mort : Guerre d’extermination des indiens (dès 1784), guerre de sécession (1861-1865), 1ère guerre mondiale (1914-1918), 2ème guerre mondiale (1939-1945), guerre de Corée (1950-1953),  guerre du Vietnam (1965-1973), les deux guerres du Golfe en 1990 puis en 2003 ;  et juste avant ,  la guerre d’Afghanistan en 2001-2002.

En trois siècles d’existence, les USA ont mené une dizaine de guerres, soit une guerre toutes les trente années, le temps qu’une génération de soldats écervelés et musclés soit prête et que les stocks des armes soit assez puissants pour tuer le maximum de civils et détruire des territoires de plus en plus étendus.

Pour ceux qui doutent encore de l’arrogance américaine, un simple click sur Oncle Google, renseigne sur la triste histoire de l’oncle Sam : civilisation à base de sang, de fer et de ….. Mensonges de destruction massive.

 

 

« Jamais dans l’histoire de l’humanité contemporaine ou ancienne, une nation n’a tué autant de civils et aussi sauvagement que ne l’ont fait les USA »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Minimalist © 2014 -  Hébergé par Overblog